Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA SECU

Recherche

25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 09:08

 

Collègues infirmier(e)s, ne rêvez pas, Roselyne ne vous a pas fait de cadeau pour Noël !

La Ministre parle de réparation pour la profession infirmière, mais de qui se moque-t-elle ?

En 1980, en début de carrière, une infirmière gagnait 1,5 fois le SMIC. Avec la revalorisation proposée, une infirmière débutante commencera à 1,2 fois le SMIC, dans 7 ans… Pour les autres, la revalorisation ne représente qu’une quarantaine d’euros mensuels, sauf pour les plus anciennes, environ 10% de la profession qui pourra voir sa fiche de paie chaque mois augmenter d’une centaine d’euros, qu’à partir de 2016, on est loin des 2500 € annoncés !

La ministre croit dur comme fer que les quelques évolutions indiciaires qu’elle propose pour les nouvelles grilles de la catégorie B et les futures grilles de la catégorie A parviendront à cacher les véritables enjeux de ce chantier, c’est-à-dire, la disparition de la catégorie active, par conséquent la possibilité de départ en retraite anticipé à 55 ans pour pénibilité !

Vont être concernés, les infirmiers optant pour le passage en catégorie A, mais aussi tous les professionnels actuellement en catégorie A, comme les infirmiers spécialisés (infirmiers de bloc opératoire, infirmiers-anesthésistes, puéricultrices), et les cadres de santé ! Pire même le droit acquis serait perdu en passant dans ces nouvelles grilles ! Scandaleux ! C'est une première dans notre droit où de nouvelles dispositions légales auront un effet rétroactif en faisant perdre le droit au départ anticipé à 55 ans même pour ceux qui ont déjà acquis ce droit !

La reconnaissance de la pénibilité n’est pas un droit statutaire, mais représente bien une légitimation d’un travail difficile reconnu et mesuré, qui ne peut pas être nié au cours d’une carrière pour passage dans une nouvelle grille de rémunération !

Madame la « sinistre » de la santé; les personnels hospitaliers refusent de vendre leur santé en contrepartie de la reconnaissance de leur qualification

Pour défendre vos droits, vos revendications, rejoignez la CGT.

Protocole Filières

La CGT ne signe pas,

il faut ouvrir de véritables négociations d’urgence !

Après consultation des salariés, le C.N.F. (Comité National Fédéral) de la Fédération CGT Santé Action Sociale a pris la décision de ne signer aucun volet du Protocole sur la réforme statutaire de la Fonction Publique Hospitalière.

Dans un contexte de mise en œuvre de réformes majeures visant à déstructurer l’ensemble du tissu sanitaire et social (loi HPST, RGPP, Ordres professionnels…), ce protocole se situe aux antipodes des attentes des salariés de notre secteur professionnel. Il ne répond pas aux exigences de reconnaissance des qualifications, à des déroulements de carrière attractifs, à de meilleures conditions de travail, à des exigences de créations d’emplois, de développement de la formation…Plus grave, il anticipe la réforme sur les retraites en retirant le droit à la retraite anticipée à 55 ans pour la profession infirmière.

Tout au long de ce simulacre de négociations, la Ministre est restée sur une position intangible, déterminée à faire aboutir ses projets.

Alors que le Gouvernement n’a de cesse de nous rabâcher qu’il souhaite développer le dialogue social, prendre en compte la représentativité syndicale, la mise en œuvre du protocole de la Fonction Publique sur le dialogue social n’est toujours pas d’actualité dans la Fonction Publique Hospitalière.

D’ailleurs, ce texte n’est toujours pas à l’ordre du jour du calendrier parlementaire...

Malgré une tentative d’habillage pour obtenir quelques signatures, en proposant aux organisations syndicales une position par volet, ce protocole est caduque car ultra-minoritaire, quel que soit le volet.

D’ores et déjà, le Comité National Fédéral de la Fédération CGT Santé Action Sociale appelle les salariés à refuser le chantage à la retraite et à s’inscrire dans un processus d’actions visant à faire ouvrir de véritables négociations. 

Fait à Montreuil, le 03 février 2010 

grille-ide

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gilles 14/03/2010 23:48


Salut

Voici ce que j'ai trouvé. A lire et a diffuser


http://www.gouvernement.fr/gouvernement/les-infirmiers-ouvrent-la-voie-de-la-valorisation-des-professions-paramedicales



cgt 15/03/2010 10:35



Ce protocole n'a été signé que par un seul syndicat très minoritaire, si la loi sur la représentativité syndicale était appliquée, il ne serait pas valide !
L'Etat devrait appliquer chez lui, ce qu'il exige dans le privé.



Articles Récents