Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA SECU

Recherche

15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 14:20

 

 

            Au printemps 2010, la maternité est fortement menacée, en raison d’une baisse conjoncturelle du nombre d’accouchement, des suppressions de postes sont envisagées. L’action unitaire des sages-femmes fera reculer la direction. Les cadres s’opposeront aussi à la direction pour leurs conditions de travail. Ils obtiendront aussi gain de cause. La CGT de l’hôpital soutient la lutte des personnels de la clinique Ste Marguerite en fournissant les repas.

         En juillet 2010, la CGT obtient une seconde victoire judiciaire pour les ASHQ ayant plus de huit ans d’ancienneté qui se voient reconnaître le droit à être nommé AS dès le début de leur formation d’AS même en VAE.

         L’automne 2010 est marqué par les imposantes manifestations contre la réforme des retraites, notre syndicat est très présent et des assemblées générales unitaires sont organisées régulièrement à notre initiative.

         C’est une réforme des retraites injuste qui ne règle en rien l’équilibre des régimes et qui vise particulièrement les femmes en diminuant leurs taux de pension et en les obligeant à travailler plus longtemps que les hommes.

         Le changement de statut pour les infirmières illustre bien cette politique, la fin de la reconnaissance de la pénibilité et l’allongement de la durée d’assurance contre le passage en catégorie A. 

         A l’hôpital, la direction tente d’imposer des nouveaux plannings à 7h30 pour supprimer les RTT, anéantir les temps de relève et  créer des cycles inférieurs aux 35h00 pour renforcer la flexibilité du travail. Plusieurs assemblées générales et la mobilisation du personnel face à la direction l’obligeront à revenir en arrière.

         Au printemps 2011, l’Agence Régionale de Santé et la direction tentent d’imposer une Convention Hospitalière de Territoire (C.H.T.) entre le CHITS, Brignoles et Hyères qui envisage la fin de la chirurgie sur notre établissement et la mobilité forcée des personnels au sein de la C.H.T. Les mobilisations des populations, des personnels avec leurs élus notamment à La Seyne et à Brignoles, la crainte de voir ce mouvement s’étendre sur Hyères obligent l’ARS à revoir sa copie. Mais rien n’est joué, les Communautés Hospitalières de Territoire sont prévues par la Loi H.P.S.T., le personnel, les populations doivent rester extrêmement vigilants sur le devenir de leurs hôpitaux, sur l’accès aux soins.

         La Loi HPST est mise en œuvre au sein de l’établissement avec les pôles et les contrats de pôles. Malgré les demandes de notre syndicat, il ne sera inséré aucun article dans les contrats de pôle pour garantir le respect des droits statutaires des agents. Notre syndicat interviendra au niveau du conseil de surveillance pour faire respecter les règles statutaires.

         Au cours de ces années, notre syndicat s’est battu, bien seul, pour qu’un référentiel temps de travail, respectant les garanties légales statutaires, soit négocié à l’hôpital. Cet accord permettrait de fixer des règles communes applicables dans l’établissement sur l’organisation du temps de travail, les différents congés, les droits et les obligations des agents. Cet accord comprendrait aussi un volet pour les agents contractuels sur les modalités de recours à ses contrats et les garanties attenantes pour ces agents, constituant un accord d’entreprise opposable à la Direction.

Dans ce contexte très difficile pour les hôpitaux où les gouvernants n’hésiteront pas à se servir de la crise financière pour imposer des reculs aux salariés et notamment aux fonctionnaires. L’unité syndicale sera la force des salariés et il ne servira à rien de crier  « grève générale » si l’on n’est pas capable de se réunir avec les autres syndicats pour défendre les salariés.

         L’unité syndicale est le fer de lance de la CGT parce que nous considérons qu’elle est dans l’intérêt des agents et le gage de l’efficacité face aux directions. Les travailleurs n’ont aucun intérêt à se diviser face aux employeurs. Les avancées pour les agents ne sont obtenues que dans ce cadre et les directions profitent toujours au détriment des agents des divisions syndicales.

         La CGT défend un service public de qualité pour l’hôpital public, cette qualité ne peut exister que si les personnels des hôpitaux sont considérés et reconnus. Notamment par la garantie de l’emploi et des niveaux de salaire qui permettent de vivre. Cela exige aussi que les personnels soient pleinement associés aux projets des établissements, les partenaires sociaux écoutés.

         La CGT est un syndicat d’action qui fait des propositions n’hésitant pas à « mouiller la chemise » pour obtenir gain de cause. Nous ne sommes pas là pour faire plaisir aux employeurs et tout compromis au détriment des travailleurs n’est pas dans nos habitudes syndicales.

         L’enjeu des élections d’octobre est capital pour le personnel qui devra par son vote répondre à la question : « Quel syndicat défendra au mieux mes intérêts et qui saura le mieux organiser leur défense ? » 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel J. Cuny 02/10/2011 18:52



Bonjour,


Peut-être
certain(e)s d'entre vous nous connaissent-ils (-elles) Françoise Petitdemange et moi (cf. nos présences dans les congrès de la CGT : www.cunypetitdemange.sitew.com )


Pour ma part,
je viens de publier un livre qui prend appui, pour sa première moitié, sur les auditions réalisées à propos du Médiator par la mission d’information du Sénat, et sur le rapport de l’Inspection
Générale des Affaires Sociales. La seconde moitié analyse les positions et le rôle des industries du médicament, et tout spécialement de Sanofi-Aventis, la multinationale française… dans le
contexte de la finance internationale.


Je vous
laisse découvrir, si vous le souhaitez, les grandes lignes du contenu de cet ouvrage - qui me semble pouvoir être un véritable outil syndical -, à travers l’adresse internet
ci-dessous.


N'hésitez pas
à prendre contact avec nous.


Avec mes
fraternelles salutations,


Michel J.
Cuny


http://unesanteauxmainsdugrandcapital.hautetfort.com/



Articles Récents