Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA SECU

Recherche

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 11:44

Le dimanche 22 septembre, un accident a lieu à quelques centaines de mètres du Centre Hospitalier de Hyères, un chirurgien orthopédiste de l’hôpital s’arrête, les secours sont prévenus. Au vu de l’état des victimes, le chirurgien de garde se rend à l’hôpital pour pouvoir les accueillir. Une heure après n’ayant pas de nouvelle des blessés, il contacte le service des urgences de l’hôpital pour avoir des informations. On lui répond qu’ils n’ont reçu aucun blessé pour l’accident, que le SAMU les a fait transférer sur Toulon. Le chirurgien contacte le SAMU où il lui est répondu que l’hôpital de Hyères n’ayant pas de chirurgien orthopédiste de garde, les blessés ont été transférés sur Toulon !

Une personne se blesse à domicile à La Farlède, transportée dans un premier temps à l’hôpital de Toulon, elle sera ensuite transférée sur une clinique privée de l’aire toulonnaise sans qu’elle le demande or que le Centre Hospitalier de Hyères a des places en chirurgie orthopédique.

Au cours de l’été, l’ARS PACA a autorisé l’ouverture de six lits de réanimation sur l’agglomération Toulonnaise sans respecter le plan régional santé 2012-2016 conduisant à la fermeture de 4 lits de réanimation sur l’hôpital de Hyères !

Depuis plusieurs mois, le Centre Hospitalier de Hyères est l’objet d’un audit. Dans un premier temps, l’audit concluait que l’activité du centre Hospitalier avait toute sa place pour répondre aux besoins de la population de Hyères et des communes limitrophes, que ses services d’hospitalisation fonctionnaient bien, que sa maternité était à la pointe et pour répondre aux besoins de la population, il fallait renforcer l’activité chirurgicale.

Aujourd’hui, cet audit se traduit par la fermeture de la réanimation, la fermeture d’un service d’hospitalisation et surtout par une baisse des effectifs en personnel soignant. Ainsi plus de 40 postes d’infirmiers en soins généraux et spécialisés, d’aides-soignants, de secrétaires médicales seraient supprimés, une salle du bloc opératoire fermée,... réduisant ainsi la capacité d’accueil et de soins du Centre Hospitalier.

A l’heure où l’accès aux soins est devenu difficile pour le plus grand nombre, il est inadmissible de réduire les capacités d’un hôpital ou de concourir à sa désertification!

En 2009, des milliers de signatures avaient été recueillies dans les quartiers, sur les marchés pour exiger le maintien de l’hôpital avec toutes ses activités. Le Conseil de Surveillance s’est opposé avec fermeté contre toute fusion ou transfert d’activités vers le Centre Hospitalier de Toulon.

Le syndicat CGT du Centre Hospitalier de Hyères en appelle à la population pour soutenir la mobilisation du personnel contre la destruction des emplois et des services, pour le maintien et le développement d’une activité hospitalière accessible à tous sur le territoire Hyèrois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

electricien paris 09/03/2015 04:11

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

plomberie paris 17eme 01/02/2015 12:05

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Articles Récents